Ressources

Se changer les idées

Une façon qui fonctionne certainement pendant la phase initiale de diminution ou d’arrêt du jeu est de vous distraire. Cela peut affaiblir les sentiments déplaisants qui, autrement, augmenteraient la tendance à jouer. Même si ce n'est que temporaire.

Il y a plusieurs façons de vous distraire des sentiments désagréables:

  • La décharge physique, par laquelle vous tentez littéralement de décharger la tension éprouvée. Vous pouvez, par exemple, faire du vélo, courir, nager ou pratiquer une autre activité dans laquelle vous fournissez un effort physique. Certaines personnes préfèrent faire des efforts physiques de courte durée mais intenses tout au long de la journée, au lieu de pratiquer une seule activité de longue durée. 
  • Une activité qui accapare l'esprit, comme la lecture, le visionnage d'un programme télévisé, l'étude, le dessin ou encore le travail manuel. Certaines personnes arrivent aussi à se décharger en écoutant de la musique, de préférence à haut volume.
  • Certaines personnes se détendent ou se distraient en marchant, en prenant un bain, en se livrant à des tâches ménagères ou en travaillant au jardin.
  • Des contacts avec d'autres personnes peuvent aussi être une bonne source de détente. Interagir avec des animaux peut avoir le même effet.
  • Certaines personnes trouvent aussi bénéfique de laisser ces tensions «s'écouler» de l'intérieur au lieu de les extérioriser. Par exemple, au travers de la méditation, d'exercices de détente, du yoga, d'exercices de pleine conscience, etc.

Certaines personnes qui réduisent ou cessent de jouer ont un grand besoin de rester occupées, en tout cas au début. Elles peuvent se mettre à agir comme un robot, c'est-à-dire «penser et ressentir le moins possible, en se limitant à agir». Vous enchaînez les bricolages, vous rendez visite à plein de gens, vous sortez faire du jogging. Bref, vous restez constamment en activité. Cette approche peut être utile les premières semaines, jusqu'à ce que vous ressentiez qu'il est plus facile d'arrêter ou de réduire votre pratique de jeu. Envie d’aller plus loin, de passer à l’action.

En savoir plus sur l'acceptation des sentiments ou la gestion des sentiments violents.