Ressources

Composer avec des pensées bloquantes

Parfois notre attitude et notre comportement sont orientés par des pensées très négatives que nous avons sur nous-mêmes et sur les autres. Elles peuvent influencer grandement notre vie et nous miner en tant que personne: ce sont les pensées bloquantes ! Envie d’en savoir plus, cliquez ici

Pour gérer vos pensées bloquantes, il est important que vous appreniez à les reconnaître. Vous pouvez choisir d’aller contre ou peut-être aussi de les laisser passer. Petit tour des ressources pour gérer les pensées bloquantes. 

Questionnez-vous sur vos pensées

traiter avec des pensées

Demandez-vous :

  • Est-ce que ce que je pense correspond vraiment à la réalité ?
  • Est-ce qu'il est possible d'envisager cette situation sous d'autres angles ?
  • Est-ce que cette pensée m'aide à atteindre un objectif déterminé ? Par exemple, réduire le jeu ?
  • Est-ce que cette pensée m'aide à me sentir mieux dans ma peau ?
  • Cette pensée est-elle conforme à mes valeurs?
  • Quel serait ma réaction si un(e) ami(e) avait cette pensée dans une situation similaire?
  • Comment un ami réagirait-il si je lui exprimais cette idée?

Si vous identifiez des «erreurs de raisonnement» et des «pensées destructrices» récurrentes qui vous sont propres, posez-vous alors les questions suivantes :

  • Est-ce que je réfléchis sans nuances ?
  • Est-ce que j'exige bien trop de moi-même (ou des autres) ?
  • Est-ce que je fais uniquement attention aux aspects négatifs ? Est-il possible de voir la situation sous un autre angle ?
  • Est-ce que je suis occupé à m'imaginer ce que les autres pensent ?

Pour certaines personnes, il est utile de se parler à soi-même ou de se poser des questions. Surtout, si elles prennent conscience qu'une petite voix intérieure leur dit : «Je vais encore jouer; de toute façon, ce que je fais n'a aucune importance» (ou quelque chose du même style). Cela peut paraître complètement fou, mais dans le cas cité, elles peuvent se répondre et contre-argumenter. Certaines personnes se parlent même à voix haute quand elles sont seules, mais ça marche aussi quand on le fait en silence

Grâce à cette méthode, on peut stopper des pensées bloquantes ou bien encore évoluer progressivement vers des pensées facilitantes. On ne doit évidemment s'attendre ni à des résultats immédiats, ni à des résultats à chaque fois. Ce ne serait pas non plus réaliste d'avoir de telles attentes. Cela demande un certain entraînement, surtout si ces pensées bloquantes sont ancrées en nous depuis longtemps.

Si vous faites une «rechute», c.-à-d. que vous avez joué beaucoup plus que prévu, il peut être utile d'analyser cet incident. Essayez alors d'identifier les pensées bloquantes qui ont joué un rôle à cet égard, comment vous voulez les changer et ce que vous pouvez faire autrement.

Laissez passer les pensées bloquantes

pensées de pleine conscience

Gérer vos pensées bloquantes ne signifient pas pour autant qu’elles ne se manifestent plus.  Elles restent présentes avec une intensité plus ou moins grande. Celles-ci vous murmurent ou vous crient que vous êtes "sans espoir", "que cela ne fonctionnera pas" ou encore "que vous n'avez pas à vous inquiéter" .

Vous pouvez bien-sûr “aller contre” en questionnant ces pensées et en les contrebalançant par des pensées aidantes. Toutefois, après l’avoir fait plusieurs fois, vous pouvez également essayer autre chose. Tout comme les sentiments, les pensées négatives vont et viennent . Vous n'êtes pas obligé de vous battre tout le temps. Vous pouvez apprendre à les accepter et à les laisser passer . Vous avez des pensées, après tout, mais vous n'êtes pas vos pensées. De nombreuses techniques peuvent vous y aider (sophrologie, yoga, pleine conscience…). Envie d’en savoir plus sur la pleine conscience, cliquez ici.