Ressources

Composer avec la pression sociale

Certaines personnes disent qu’il est difficile de refuser de jouer. Les personnes qui poussent à jouer ne se rendent pas compte qu’elles insistent. Vous connaissez peut-être ces phrases :

  • « Rejoins-nous ! Ce sera sympa ! »
  • « Pourquoi arrêter de jouer ? Tu es malade ou quoi ? »
  • « Quelques parties ça ne peut pas te faire de mal ! »
  • « Ce casino est vraiment magnifique. »
  • « Cette fois tu auras de la chance ! Qui ne tente rien n’a rien ! »

Préparez-vous à gérer la pression sociale

Refuser peut être difficile mais vous pouvez vous y préparer. Essayez d’imaginer les situations et de vous entraîner à répondre. Vous pouvez éventuellement écrire vos réponses et en parler avec une personne de confiance.

Dites clairement « Non merci ». Vous pouvez donner une raison ... ou pas.

Exemples :

  • « Non merci. J’ai décidé de diminuer ou d’arrêter. »
  • « Non, merci. Je veux aller me coucher tôt. »
  • « Non, merci. Je ne peux pas me le permettre en ce moment. »
  • « Merci de ne pas insister. »
  • « Non ça ne me tente pas. »

Le ton que vous utiliserez dépend de votre personnalité et de la situation. Certains restent concis et doux, d’autres utilisent l’humour ou donnent d’autres explications. Vous pouvez également refuser sans paroles, par un geste et changer de discussion.

Il faut s’exercer régulièrement à dire « non » dans différentes situations. Cela s’apprend. Certains amis peuvent insister et il sera plus difficile de leur dire non. Vous pouvez alors commencer avec d’autres amis qui insistent moins.

S’il est malgré tout difficile pour vous de refuser, vous pourriez envisager de suivre une formation à l’affirmation de soi ou de confiance en soi.

Informer votre environnement

Cela peut être utile d’informer les personnes proche (famille, amis, collègues) de votre intention de réduire ou d’arrêter de jouer . Vous pouvez choisir d’en dire davantage sur vos motivations:

  • votre situation financière vous inquiète,
  • le jeu qui n’en est plus un, trop de temps et d’argent perdu,
  • vous voulez éviter les problèmes,
  • vous ne vous reconnaissez plus,  
  • ...

Parmi vos proches, peut-être que certains d’entre eux jouent. Vous pouvez leur demander de ne pas (ou de moins) vous solliciter pour aller jouer. Éventuellement, demandez-leur de ne pas insister en cas de refus de votre part.       

Pensez à l'avance aux personnes que vous souhaitez informer et à la manière dont vous allez vous y prendre.