En surfant sur ce site, vous recherchez probablement à réduire ou à arrêter le jeu, mais pas seulement. Au-delà de cette démarche, il est surtout question d’améliorer la qualité de votre vie. En vous éloignant du jeu, vous retrouverez un temps de liberté. Comment souhaitez-vous le vivre ?    

(Re)trouver des sources de plaisir

Chaque personne a besoin d’expériences agréables et positives. Si vous en avez peu, cela peut vous rendre tendu ou déprimé. Nous avons tous besoin d’équilibre entre l’amusement et les obligations, entre ce que nous devons faire et ce que nous aimons faire. Et puis, nous pouvons aussi nous questionner sur le sens de nos activités, sont-elles bien en accord avec nos valeurs ? En effet, vous sentir en cohérence avec vos valeurs est une source importante de satisfaction.

  • Vous avez peut-être joué et trouvé du plaisir à le faire. Si vous arrêtez ou diminuez le jeu, il est important de trouver des activités autres que le jeu mais qui vous font plaisir également.
  • Certaines personnes savent ce qu’elles doivent faire mais ne sont pas prêtes à le faire. Si vous reportez constamment les choses que vous devriez faire, cela peut vous rendre déprimé et vous serez sans doute de moins en moins d’humeur à faire des choses agréables et dont vous avez besoin! Est-il possible que vous ayez des pensées bloquantes ? Quel(s) report(s) ont été fait jusqu'à présent?
  • Ce que vous pensez peut affecter la façon dont vous vous sentez. Il est particulièrement important de faire des choses que vous aimez faire surtout dans les moments difficiles. Il n’est pas évident de se forcer quand on se sent mal. Pourtant, il est nécessaire dans ces moments d’avoir des activités ludiques et de détente.
  • D’autres buts ou intérêts peuvent refaire surface lorsque le jeu diminue ou disparaît :
    • avoir de bons contacts avec son conjoint ou avec d'autres personnes,
    • reprendre des études ou une formation,
    • s’engager dans de nouveaux passe-temps,
    • pratiquer du sport,
    • épargner pour un voyage,
    • etc...

Mesures  

Il est temps de discuter de ce qui est agréable, intéressant ou difficile à faire pour vous. N'hésitez pas à voir large car il y a des activités :

  • que vous pouvez faire seul,
  • que vous pouvez faire avec d’autres personnes,
  • qui sont physiques,
  • qui font appel à vos sens,
  • qui font appel à votre créativité,
  • qui sont apaisantes,
  • qui peuvent vous donner de l'énergie,
  • qui ne prennent que quelques minutes,
  • qui prennent plusieurs heures, voire plusieurs jours,
  • qui ne coûtent rien,
  • que vous pouvez faire à la maison,
  • que vous pouvez faire ailleurs,
  • etc...

Faites une liste des activités que vous aimez, qui vous font prendre soin de vous ou qui vous font bouger. Peut-être que cette liste peut vous inspirer. 

Peut-être devriez-vous aussi envisager certaines remises en question : travailler moins, différemment, vous arranger pour faire garder les enfants, vous faire aider pour le ménage, etc.