Ressources

Interdiction volontaire de casinos, paris sportifs et poker en Belgique

En Belgique et dans les pays frontaliers, il existe des systèmes d'interdiction et de limitation d'accès aux casinos, salles de jeux, sites de jeux et agences de paris.

Depuis 2004, la Belgique dispose d’un système électronique qui regroupe tous les joueurs interdits: c'est l'Excluded Persons Informations System (EPIS). Concrètement, chaque joueur qui décide d’entrer dans un casino ou une salle de jeux belge doit montrer sa carte d’identité à l’entrée. Si son numéro national est repris dans la liste EPIS, l’accès lui sera refusé. Le systême est également valable sur les sites de jeux légaux en Belgique, qui demandent un numéro national pour créer un compte joueur. Enfin, EPIS sera prochainement étendu aux agences de paris.

Il y a deux possibilités pour se faire interdire de jeux de hasard et d’argent: de sa propre initiative ou via la demande d’un tiers (un proche, un ami ou encore un professionnel de la santé). 

Vous souhaitez être interdit de jeux ?  

Le jeu vous pose problème et vous voulez vous prémunir des risques qui y sont associés ? Demandez à la Commission des jeux de hasard une interdiction de jeux. Vous n'aurez dès lors plus accès aux casinos, aux salles de jeux automatiques ainsi qu'aux sites en ligne de paris et de jeux de hasard.

Comment introduire une demande d’interdiction d'accès volontaire en ligne ?

1. Complétez ce formulaire électronique.

2. Vous serez alors dirigé vers un formulaire de demande complété et créé automatiquement.

3. Signez ce formulaire:

4. Envoyez votre document signé à la Commission des jeux de hasard via exclusion@gamingcommission.be, en y joignant une copie recto verso de votre carte d’identité (si vous signez manuscritement votre demande).

Comment introduire une demande d'interdiction d'accès volontaire par courrier ?

1. Complétez le formulaire d'interdiction à télécharger ici.

2. Signez-le.

3. Joignez une copie recto verso de votre carte d'identité.

4. Envoyez votre demande à la Commission des jeux de hasard, Cantersteen 47, 1000 Bruxelles.

L'interdiction d'accès entre en vigueur le jour où la Commission des jeux de hasard reçoit votre demande. Sauf si vous le demandez, vous ne recevrez pas d’accusé de réception de votre demande d’interdiction.

Vous pouvez annuler votre interdiction d’accès. 

1. Envoyez un courrier contenant votre demande d'annulation de votre interdiction d'accès aux casinos/salles de jeux.

2. Signez votre demande.

3. Joignez une copie recto verso de votre carte d'identité.

4. Envoyez votre demande par courrier recommandé à la Commission des jeux de hasard, Cantersteen 47, 1000 Bruxelles.

5. Vous pouvez également envoyer le formulaire d'interdiction et la copie de la carte d'identité par e-mail via exclusion@gamingcommission.be.

Après un délai d'attente de 3 mois à compter de la réception de votre demande, vous aurez à nouveau accès aux casinos (réels et en ligne), aux salles de jeux automatiques (réelles et en ligne) et aux agences de paris (uniquement en ligne).

Vous souhaitez faire interdire de jeux une personne ? 

Vous êtes au contact d'une personne qui a perdu le contrôle avec les jeux ? Vous avez un intérêt personnel à interdire son accès aux établissements et sites de jeux belges ?

Depuis 2011, c'est possible, un « tiers intéressé » (partenaire, parent, ami, médecin...) peut demander l'interdiction d'accès du joueur aux salles de jeux, casinos et sites de jeux. La demande doit être introduite auprès de la Commission des jeux de hasard.

Cette procédure est plus longue que la demande d’interdiction volontaire, étant donné qu’elle prévoit l’audition du joueur par la Commission des jeux. Elle constitue cependant un temps d'interdiction de jeu d'un an au minimum et l’examen par la Commission des jeux pour toute demande de retour aux jeux.

Comment demander une exclusion pour une autre personne ?

1. Remplissez ce formulaire électronique.

2. Sur la base de ce formulaire, un formulaire de demande rempli sera créé automatiquement.

3. Signez ce formulaire:

- soit numériquement à l’aide de votre carte d'identité (Comment cela fonctionne?)

- soit de manière manuscrite.

4. Envoyez le formulaire signé à la Commission des jeux de hasard via exclusion@gamingcommission.be en y joignant une copie recto verso de votre carte d’identité si vous signez manuscritement votre demande.

Si vous ne pouvez utiliser ce formulaire électronique, vous pouvez utiliser le formulaire de demande classique.

1. Complétez ce formulaire d'interdiction.

2. Signez-le.

3. Joignez une copie recto verso de votre carte d'identité.

4. Envoyez votre demande à la Commission des jeux de hasard  par courrier recommandé (Cantersteen 47, 1000 Bruxelles) ou par email via exclusion@gamingcommission.be.

Vous recevrez un accusé de réception et une convocation sera envoyée à la personne pour qui vous avez introduit, afin qu’elle ait la possibilité de présenter ses arguments en faveur ou contre cette demande d’exclusion avant que la Commission des jeux de hasard ne prenne sa décision.

L’exclusion prononcée à la demande d’un tiers dure au minimum une année. La personne exclue peut, après ce délai, demander la levée de son interdiction. Cette demande doit être motivée.  Le tiers est informé de cette procédure et a la possibilité de faire part de son point de vue.

Pour plus d'informations sur les procédures d’interdiction, veuillez vous référer à la Commission des jeux de hasard : Tél. : 02/504.00.40 - info@gamingcommission.be 

Etendre l'interdiction de jeux au-delà de la Belgique.

Les pays frontaliers de la Belgique ont également des systêmes d'interdiction de jeux. Les démarches ont été simplifiées ces dernières années. En savoir plus, cliquez ici.

Les opérateurs de jeux proposent la plupart du temps des systèmes d'auto-exclusion de leur site.Notons également la possibilité d'interdiction d’accès aux agences de paris Ladbrokes. En effet, quelques années, l’opérateur de paris Ladbrokes propose un système d’auto-exclusion. Pour en savoir plus, contactez le service responsable au 0474/94.65.36 

Pour autant que vous jouiez en ligne, vous pouvez télécharger un programme de blocage des sites de jeux et publicités de jeux. Par exemple, vous avez le programme https://gamban.com (coût de 12$/an et en anglais).

Une fois interdit, c'est l'arrêt du jeu ?

Bien que l’interdiction constitue un solide rempart entre la personne et les jeux, elle n’en est pas moins limitée. Une personne déterminée à jouer trouvera un moyen de le faire, qu’elle soit ou non exclu de jeux. A cet égard, il est important pour la personne interdite de s’approprier cette décision, de la valider. Décidée à changer son comportement, elle pourra avec ses proches, mettre les jeux à distance, trouver des nouvelles pistes de protection et au besoin solliciter une aide professionnelle.

Envie d'une aide immédiate, anonyme et gratuite ? Cliquez ici.