Joueurs et excès

Les illusions de contrôle dans les jeux de hasard

Les joueurs ont souvent, avant et pendant le jeu, des pensées irrationnelles qui les poussent à commencer et à continuer à jouer. Ces pensées sont tenaces et difficiles à repousser, autant pour le joueur débutant que pour le joueur de longue date. Il s’agit des fameux gris-gris, date de naissance, chiffre ou couleur préférée, censés nous attirer les faveurs de la chance.

Dans le jargon thérapeutique, on les nomme «les pensées magiques». Elles peuvent nous “piéger”, nous donnant l’illusion que nous avons un pouvoir sur le hasard, que nous pouvons le contrôler. Convaincu d’avoir le “truc”, d’être “chanceux”, vous poursuivez le jeu et finissez par perdre. 

Pourquoi finissez- vous toujours par perdre ?

Pour gagner de l’argent aux jeux de hasard, il s’agit de “se tenir du bon côté de la table”, c’est-à-dire du côté des opérateurs de jeux. En effet, tous les jeux de hasard et d’argent qu’ils proposent sont conçus pour leur rapporter des bénéfices à long terme.

Imaginez que vous jouez le jeu de carte “bataille” avec le casino. Vous avez une bonne main, mais le casino, lui, a un joker imbattable qui arrivera tôt ou tard. Vous gagnerez certainement quelques duels, mais à long terme, vous finirez par perdre. Cela s’appelle l’espérance de gain négative. Pour la roulette par exemple, cela se traduira par un chiffre (le “0”) qui donne d’office le casino gagnant.    

Une machine à sous redistribue environ 86% de l’argent misé. Cela signifie que sur une longue période, un joueur devrait perdre environ 14% de tout ce qu’il a misé. Il a juste l’espoir de ne pas (trop) perdre, c’est ça l’espérance de gain négative ! Le joueur agit comme le slinky, ce jouet ressort qui descend les escaliers tout seul. Il monte légèrement, “gagne” avant de “perdre” en descendant d’une marche, il remonte ensuite et descend une nouvelle marche … plus le temps passe et plus le “slinky est en perte”. En savoir plus sur l’espérance de gain négative.

Pourquoi ne pouvez-vous pas avoir de contrôle sur le jeu?

Dans les jeux de hasard, chaque partie est différente. Ce sont des événements distincts, indépendants des résultats précédents. Pourtant, les joueurs ont souvent l’impression qu’ils contrôlent le jeu, qu’ils peuvent agir pour en modifier l’issue. C’est oublier que le hasard n’a pas de mémoire et qu’à chaque nouveau jeu, c’est la même probabilité de gains et de pertes. Prenons l’exemple du jeu de la pièce “pile ou face”. A chaque lancé, vous avez 1 chance sur 2 de gagner. Même si “face” est sorti 20 fois consécutivement, vous aurez toujours 1 chance sur deux au prochain lancé. 

Les jeux de casinos “maquillent” cette indépendance des tours. Par exemple, aux machines à sous, ils vous indiquent quand vous avez “presque” gagné, comme pour dire “la prochaine est la bonne”. A la roulette, ils affichent les numéros qui sont sortis, comme si cela pouvait aider les joueur dans leurs futures mises.

Il est donc inutile de chercher à observer des des liens là où il n’y en a pas. Appliquer des trucs ou des systèmes n’a aucune influence sur le résultat (par exemple toujours jouer sur la même machine, lancer les dés doucement ou plus vivement, appuyer rapidement sur le bouton, etc).

Pourquoi ne peut-on pas acquérir des compétences de jeu?

Acquérir des compétences aux jeux de hasard, c’est un peu confondre l’adresse et le hasard. Pourquoi n’y aura-t-il par exemple jamais de “Roger Federer des slots” ? Parce que le “Roger des slots” ne peut pas devenir plus fort avec le temps, il a beau activer des leviers, appuyer sur des boutons, choisir consciencieusement sa machine, porter la photo de son fils … rien n’y fait, c’est le hasard qui décide. Au moins, chaque joueur est mis sur un pied d’égalité … chacun la même probabilité de perdre.  

Cette confusion entre adresse et hasard se manifeste souvent dans la réaction des joueurs après un gain ou une perte. Quand vous gagnez, vous êtes félicité, vous aurez “bien” joué. Pour l’amateur de paris sportif, son gain sera probablement vécu comme le fruit de son expertise. Une perte, a contrario, sera vécu de manière situationnelle, vous avez fait le “bon” choix, mais jouez de malchance. Ainsi, un joueur qui perd un pari parlera volontiers de l’incompétence de l’arbitre ou de la méforme imprévue de la star de l’équipe. Bref, il ne mettra pas en doute ses compétences de parieur. 

Cette illusion de compétence s’appelle l’illusion de contrôle. Elle est facilitée par la représentation qu’on a du jeu (prédictions, résultats antérieurs, etc.) et la superstition (agiter les dés d’une certaine façon, les chiffres porte-bonheurs, etc.).

Pour en savoir plus sur les illusions de contrôle, nous vous invitons à consulter cette courte vidéo.

Envie d'en savoir plus sur les illusions dans les paris, le poker, les machines à sous ou encore le black jack ?

Vous pouvez également télécharger ce dépliant reprenant les principales illusions de contrôle dans les jeux de hasard et d'argent.