Jeux, hasard et argent

Jeux de hasard et facteurs de risques

Qu’est ce qui rend un jeu plus addictif qu’un autre ? L’euromillion est-il moins risqué que la roulette ? Répondre à cette question est plus complexe qu’il n’y paraît. En effet, le jeu problématique dépend du jeu, bien entendu, mais aussi de la personne et du contexte dans lequel elle joue.

Dans cet article, nous recensons les caractéristiques addictives propres aux jeux de hasard. Vous souhaitez en savoir plus, cliquez sur les liens disponibles. 

  • Plus le temps entre la mise et le résultat du jeu est court, plus le jeu est addictif. Les machines à sous, la roulette et les billets à gratter entre dans cette catégorie. La vitesse de jeu facilite la perte de contrôle et les excès. Un jeu de loterie, a contrario, présentera moins de risques pour autant que les tirages se limitent à un ou deux par semaine. En France, il existe une loterie qui a lieu toutes les 5 minutes, l’Amigo, et il s’agit clairement d’un jeu à risque.
  • Plus le taux de retour est élevé et plus cela va inciter les gens à poursuivre le jeu. Bien que le joueur perde de l’argent, la machine à sous par exemple procure souvent de petits gains au joueur. Ce sont ces derniers qui participent à l’accroche du joueur. En savoir plus sur le taux de retour, cliquez ici.   
  • Les jeux en ligne sont plus à risques. Anonymat, accessibilité, confort de son salon, éventuellement consommation d’alcool ou de stupéfiants. Avec le développement des réseaux sociaux, création de communautés de joueurs et de parieurs. Il est question de jouer et de parler du jeu, qui prend de plus en plus de place. En savoir plus, cliquez ici
  • La virtualisation de l’argent est aussi un facteur de risques. Le joueur ne manipule plus de l’argent mais des jetons, une carte de jeux ou plus rien s’il joue en ligne. Il est plus facile d’y perdre la valeur des mises investies.
  • Jouer peu et gagner potentiellement beaucoup, voilà qui facilite l’accroche. C’est par exemple la possibilité de relier des machines à sous pour proposer un super jackpot, c’est la possibilité de parier sur plusieurs matchs en un seul paris afin de multiplier ses gains en cas de réussite. 
  • Les jeux qui vous donnent l’illusion d’avoir des informations utiles pour prédire le résultat à venir. A la roulette, les chiffres déjà sortis sont affichés, comme si cela aiderait le joueur à faire un choix “éclairé”. Les boutons à appuyer aux slots, les lancés de dés au craps ou de boules au bingo de café ont exactement la même fonction: donner au joueur une illusion de contrôle, ce qui accrochera davantage. En savoir plus, cliquez ici.  
  • Les jeux qui vous font croire que vous avez quasi-gagné. A un rouleau près, à un match près et c’était gagné. Cette sensation d’être à deux doigts du jackpot pousse les joueurs à poursuivre leur jeu, jusqu’à l’excès.   
  • L’environnement du jeu est aussi un facteur de risques. A cet égard, les établissement de jeux de type casino comportent de nombreuses accroches pour inciter le joueur à rester le plus longtemps possible. En savoir plus, cliquez ici
  • La publicité pour les jeux est omniprésente en Belgique, particulièrement pour les paris sportifs. Spots TV, radio, journaux, internet, application gratuite de streaming pour visionner les matchs et les cotes, affiches abribus, pop up internet, youtube… Impossible d’y échapper. Le facteur de risque est d’autant plus important lorsque le comportement de parier y est banalisé, voir socialement désirable.