En 2018, la Belgique comptait 10,2 millions d’internaute, près de 90% de la population. PC, laptop, tablettes et smartphones, les moyens d’accès ne manquent pas. Les sociétés de jeux d’argents l’ont bien compris, le jeu en ligne est leur “nouvel eldorado”.

Les sites de jeux en lignes types casino, poker et paris sportifs se multiplient. Les développeurs proposent des expériences de jeux en ligne de plus en plus variées. Application d’opérateur de paris qui offre du streaming gratuit d’événements sportifs, participation à une table de casino depuis l’ordinateur de son salon en tout anonymat, et prochainement des casinos en réalité virtuelle connectés avec d’autres joueurs.  

Chercheurs et professionnels de la santé s’inquiètent de cette nouvelle tendance. En effet, il apparaît que le jeu en ligne présente de nombreux risques pour le joueur. Trop d’argent et de temps dépensés, trop souvent.Le joueur en vient à perdre le contrôle, voire à développer une véritable dépendance. 

Cela peut s'expliquer par:

  • Le nombre de sites disponibles sur Internet. La publicité et les pops-ups sont nombreux, ce qui augmente l'accès et l'attractivité de ces sites de jeux sans restriction d'âge.
  • Le fait de pouvoir jouer plusieurs parties à la fois. Il est possible de gérer en quelques secondes seulement une grande quantité d'informations, certaines personnes peuvent alors jouer des dizaines de parties à la fois.
  • Le temps court entre la mise et le résultat. La rapidité est un élément d'accroche au jeu. Dans une volonté de gagner de plus en plus vite, les joueurs peuvent alors avoir des résultats rapides et peuvent donc rejouer également rapidement.
  • Le fait d'utiliser une carte de crédit, un argent non palpable, et donc perdre la notion de l'argent.
  • Le fait de pouvoir jouer n'importe où et n'importe quand, de pouvoir rester chez soi, confortablement installé, pour peu qu'on dispose d'un ordinateur avec wi-fi ou d'un smartphone.
  • Éventuellement la consommation d’alcool, de cannabis ou d’autres produits qui facilite la prise de risque et les excès dans le jeu. 
  • L'anonymat et l'absence de regard de l'autre, donc l'absence du sentiment d'être jugé par les autres. Par ailleurs, l’anonymat n’empêche pas l’interactivité sociale. Le joueur peut se créer son avatar, interagir avec les autres joueurs, se sentant appartenir à une communauté. 

En savoir plus sur les risques du jeu en ligne, vous pouvez voir cette vidéo.

Pour protéger le joueur et réguler le marché, la Belgique a voté en 2010 une loi sur les jeux de hasard et d’argent en ligne. Seul l’octroi d’une licence permet à un opérateur de proposer des jeux en ligne. Par défaut, ces sites sont illégaux. En savoir plus sur les sites illégaux, cliquez ici.