Globalement il y a deux sortes de Poker, et beaucoup de variantes :

  • Poker contre la banque, comme le « Stud Poker », le « Pai Gow Poker » et le « Three Card Poker ». Dans les casinos belges on joue uniquement au « Stud Poker ».
  • Poker avec d'autres joueurs. Le casino est l'arbitre et perçoit (naturellement) un pourcentage des gains. Il y a différentes variantes comme : « Texas Hold'em », « Omaha », « Seven Card Stud » et « Draw Poker ». Dans les casinos belges seules les deux premières variantes sont jouées.

Déroulement du jeu: une « main » est constituée de 5 cartes qui peuvent former différentes  combinaisons et prendre diverses valeurs. Les combinaisons de cartes sont ordonnées du moins probable au plus probable, et de la plus grande valeur à la moindre. Il s'agit des combinaisons suivantes du plus haut au plus bas :

  • La quinte Flush Royale. Cette combinaison est la plus forte au poker. Elle est constituée de 5 cartes de la même couleur (flush) qui forment une suite à l’As.
    Exemple: A♠ K♠ Q♠ J♠ 10♠
  • La Quinte Flush ou Straight Flush. Cette combinaison est constituée de 5 cartes de la même couleur (flush) qui forment une suite.
    Exemple: Q♦ J♦ 10♦ 9♦ 8♦
  • Le Carré. Cette combinaison est constituée de 4 cartes identiques.
    Exemple: 4♣ 4♦ 4♥ 4♠ 9♥
  • Le Full house. Cette combinaison est constituée d’un brelan et d’une paire. Les Full House sont classés par la valeur de leur brelan. Plus le brelan est élevé, plus le Full House est fort.
    Exemple: 8♣ 8♦ 8♠ K♥ K♠
  • La Couleur ou Flush. Cette combinaison est constituée de 5 cartes de même couleur.
    Exemple: K♠ J♠ 8♠ 4♠ 3♠
  • La Quinte ou Straight. Cette combinaison est constituée de 5 cartes qui se suivent.
    Exemple: 5♦ 4♥ 3♠ 2♦ A♦
  • Le Brelan. Cette combinaison est constituée de 3 cartes de même valeur.
    Exemple: 7♣ 7♥ 7♠ K♦ 2♠
  • Deux paires. Cette combinaison est constituée de 2 fois 2 cartes de la même valeur. La paire la plus haute indiquera la force de votre main, au cas ou l'adversaire possède également 2 paires. Si il y a égalité sur les 2 paires  (les joueurs ont donc chacun les 2 même paires), c’est le "kicker" (la carte de départage) qui fera la différence pour départager les joueurs.
    Exemple: A♣ A♦ 8♥ 8♠ Q♠
  • Une paire. Cette combinaison est constituée de 2 cartes de la même valeur. En cas d'égalité les cartes suivantes jouent le rôle de kicker.
    Exemple: 9♥ 9♠ A♣ J♠ 4♥
  • Carte Isolée. C’est la carte la plus forte de votre main.
    Exemple: A♦ 10♦ 9♠ 5♣ 4♣  Ici c’est l’As.

Poker entre joueurs

'Texas Hold'em' est actuellement le plus joué pendant des tournois de poker ou des compétitions. Le Texas Holdem est devenu la star du Poker car il semble être le plus équilibré entre part de chance, de calcul et de bluff.

Chaque joueur reçoit 2 cartes fermées. Ces cartes sont dites "fermées" parce qu'elles ne sont visibles que par le joueur qui les possède. 5 cartes ouvertes sont ensuite déposées au milieu du tapis. Elles sont dites "ouvertes" parce qu'elles sont visibles par tous. Le but du jeu du Texas Hold'em est donc de faire la meilleure combinaison possible de 5 cartes avec les 7 cartes qui sont proposées. Après un premier tour d’enchères, le donneur dépose 3 cartes ouvertes au centre de la table. Ces trois cartes sont appelées « le Flop ». Après un deuxième tour d’enchères, le donneur dépose 1 carte ouverte sur la table, on l’appelle « le tournant ». Après un troisième tour d’enchères, le donneur dépose une carte ouverte sur la table appelée « la rivière ». En tout il y a 2 cartes dans votre main et 5 cartes sur la table. Après le quatrième tour d’enchères, la meilleure combinaison de 5 cartes remporte le pot.

'Omaha' fonctionne à peu près selon le même principe. La différence c'est que le joueur reçoit quatre cartes et qu'il doit former une combinaison de 5 cartes avec 2 de ses propres cartes et 3 provenant des cartes communes.

Au 'Draw Poker' chaque joueur reçoit 5 cartes qu’il ne montre pas. Il y a deux tours d’enchères. Les joueurs qui restent en jeu peuvent renouveler partiellement ou entièrement leur jeu. Suivent deux tours d’enchères, après lesquels les cartes sont comparées.

Stud Poker

Au Stud Poker chacun joue contre la banque. Après la mise, chaque joueur reçoit 5 cartes et toutes les cartes restent face cachée, sauf les 5 du croupier. Le jeu se déroule en deux phases. Après avoir reçu les cartes, le joueur a deux possibilités: passer ou doubler la mise. Après les cartes du croupier sont retournées. Si la banque a une combinaison minimum (comme un roi ou plus), alors elle est comparée aux combinaisons des joueurs. Les joueurs qui ont une meilleure combinaison que la banque sont payés à hauteur de la valeur de leur combinaison. Si la banque n’a pas une combinaison minimale, chaque joueur récupère sa mise et le double de sa première mise.

L’offre de poker dans les casinos

Les casinos offrent des tournois publics de poker sous trois formes :

  • Tournoi annuel.
  • Mini-tournoi ou « Sit & Go's ».
  • Cash games, où les joueurs peuvent (contrairement au Sit & Go's) commencer ou arrêter de jouer quand ils veulent. Ils ont plus de libertés pour déterminer leur mise, dans certaines limites déterminées par le casino.

Agilité ou hasard ?

Bien qu’on puisse débattre de l’agilité et des tactiques nécessaires pour jouer au poker, le hasard reste un élément important à la distribution des cartes. C’est pourquoi la loi sur le poker belge le classe dans les jeux de hasard et d’argent.

  • En savoir plus sur la part de hasard et d’adresse dans la poker, cliquez ici ou regardez cette courte vidéo.
  • En savoir plus sur la mode du poker, cliquez ici.