Le poker a une place un peu à part dans les jeux de hasard. En effet, à la différence de jeux comme la roulette ou les machines à sous, le poker comporte une réelle part d’habileté. Le joueur peut améliorer ses connaissances du jeu, développer des stratégies et apprendre à bluffer. Un joueur confirmé devrait selon toute vraisemblance battre un joueur débutant. Toutefois, le poker comprend une part de hasard que personne ne peut contrôler. Ainsi, à joueurs de niveaux égaux, c’est la chance dans les cartes reçues qui déterminera un vainqueur. Il suffit d’observer les gagnants du célèbre tournoi des Worlds Series of Poker, il est différent chaque année.

Outre le poker classique, il existe de nombreuses variantes telles que « pai gow poker », « draw », « seven card stud », « texas hold’em ». Dans certains types de poker, l’agilité a un rôle plus important que dans d’autres (probabilités, observation du comportement des adversaires, bluff, etc.).

poker

Au poker, vous pouvez avoir un contrôle sur la façon dont vous réagissez aux cartes données mais pas sur les cartes elles-mêmes (distribuées au hasard). Pourtant, bien des joueurs ont tendance à oublier la part du hasard...

  • Certains joueurs ont l’illusion d’avoir le contrôle sur l’ensemble du jeu.
  • Certains surestiment leurs compétences et pensent pouvoir manipuler les autres joueurs comme des marionnettes.
  • L’accumulation de gains peut créer l’illusion d’avoir une main chanceuse et que cela va se poursuivre.
  • Des joueurs entretiennent des croyances magiques, par exemple qu’un certain type de cartes sera toujours porteur de bénéfices.

Perdre le contrôle au poker tient souvent dans le fait de sous-estimer le facteur chance et de surestimer ses compétences. Environ 70% des joueurs de poker se considèrent au-dessus de la moyenne. Si pertes il y a, elles sont attribuées à la malchance tandis que les gains sont attribués à sa connaissance et son habilité.Les illusions au poker en une courte vidéo.

Le poker peut également être très addictif pour certaines personnes qui recherchent des émotions intenses. Jouer sur internet comporte encore plus de risques d’excès. En effet, vous pouvez y jouer sur plusieurs tables en même temps, n’importe où et à n’importe quelle heure. L’accès est anonyme et l’argent dépensé n'est pas matérialisé. Vous pouvez aussi y jouer en cash game, un mode de jeu sans limite d’argent à “mettre sur la table”. Un tournoi de poker, au contraire, vous fait payer un droit d’entrée. Une fois que vous perdez, il n’est plus question de racheter des jetons comme en cash game.    

Si vous êtes accro au poker:

  • Vous y jouez de manière compulsive et avez des difficultés à penser à autre chose.
  • Vous perdez le contrôle, jouant des sommes plus grosses que prévues et plus longtemps que vous ne le souhaitez.
  • Vous vous sentez bien quand vous jouez au poker et vous le faites pour diminuer vos sentiments négatifs (stress, colère, ennui…)
  • Vous essayez de cacher vos séances de jeu, l’argent perdu et les problèmes qui y sont liés (un blâme professionnel pour absences par exemple).
  • Vous avez des difficultés financières et vous essayez de regagner l’argent perdu.
  • Vous devenez agité et irritable quand vous ne pouvez pas jouer.

Plus un joueur devient accro et plus ses compétences pour le poker semblent diminuer.