Entourage

Informations pour les collègues et employeurs

Le jeu excessif aura tôt ou tard une incidence sur la vie professionnelle. Tant pour les personnes qui jouent sur leur lieu de travail (par exemple sur Internet), que pour ceux qui jouent durant leur temps libre.

Les effets sur le travail peuvent être : l'absentéisme, une productivité réduite, une qualité de travail médiocre, des conflits entre collègues ou avec son supérieur, etc.

Que pouvez-vous faire en tant que collègue?

  • Essayez d'être clair par rapport aux inconvénients que vous subissez. Par exemple les accords qui ne sont pas remplis, les retards qui se répètent, le travail qui se détériore, etc. 
  • Si la situation de travail se détériore, vous avez sans doute l’intention d’en parler à votre supérieur ou au syndicat. Informez en votre collègue. Invitez le éventuellement à faire lui même la démarche. 
  • Ne minimisez pas ou ne résolvez pas les problèmes liés au jeu de votre collègue. Si vous l'aidez systématiquement, il ne se rendra pas compte des inconvénients et n'aura aucune raison d'arrêter de jouer.
  • Vous ne pouvez pas "sauver" votre collègue ou le faire arrêter de jouer. Il ou elle doit prendre cette décision lui-même.
  • Si votre collègue vous en parle, vous pouvez lui suggérer un service d'aide. Cliquez ici pour en savoir plus.

En tant qu'employeur:

  • Quand un employeur est confronté à des problèmes répétés liés au jeu, de la part d'un de ses travailleurs, il est conseillé de rappeler les règles et le cadre de travail. Mais celui-ci est-il suffisamment clair ? Existe-t-il une politique jeux dans l’entreprise et, de manière plus large, une politique en matière de santé au travail. Celle-ci englobant des thèmes comme l’alcool ou le tabac au travail.  
  • Fondamentalement, la mise en place précoce d’un programme de prévention et de gestion des problèmes liés aux assuétudes est un investissement judicieux, vu les bénéfices à escompter tant pour l’employeur que pour le personnel. D'autant plus que les conséquences des consommations surviennent bien avant le stade de dépendance à un produit.
  • En savoir plus sur la prévention des assuétudes en milieu professionnel, cliquez ici.